(Crédit photo : Mélanie Labrecque et Courtosie)

PORTRAIT. Encore aujourd’hui, il est possible de croiser régulièrement un laitier qui fait ses livraisons à domicile dans les rues de son quartier. C’est plus rare de voir des boulangers sur la route. L’un des derniers à le faire encore au Québec roulait dans les rues MRC de Lotbinière et il a accroché les clés de son camion le 30 octobre dernier.

Bien assis devant un café, Pierre Bourget, partage photos, souvenirs et cartes de remerciements reçus de ses clients, petits comme grands. «Monsieur Pain», comme l’appelaient les enfants d’une garderie qu’il visitait, est sorti chaque matin pendant 46 ans et un mois avec son camion rempli de pains, biscuits, gâteaux et pâtisseries pour faire sa tournée. Au moment de sa retraite, il visitait régulièrement de 300 à 400 commerces et résidences dans les rangs de Saint-Apollinaire, Saint-Agapit et Saint-Antoine-de-Tilly.

Le nouveau retraité s’est plongé tout naturellement dans ses souvenirs. Il a commencé sa carrière en travaillant pour la boulangerie Simon Pleau de Saint-Édouard. Il y est demeuré pendant 11 ans avant de «me partir à mon compte.»

Aussi, pendant 26 ans, il a roulé avec son frère. Il a vécu plusieurs événements cocasses au fil des décennies, malgré tout ce sont les rencontres qui l’ont marqué.Jamais, dit-il, il n’a jugé ceux chez qui il allait.

«J’ai développé des amitiés avec mes clients. C’est normal, j’entrais dans leur intimité, dans leur quotidien. Certains se confiaient à moi», a-t-il lancé. D’ailleurs, il assure avoir toujours gardé pour lui les confidences qu’on lui faisait. Il ne voulait pas briser le lien de confiance qu’il avait tissé avec eux.

Ces liens se sont aussi développés à travers les générations. Il a vu grandir les enfants de ses clients. Des années plus tard, une cinquantaine de ces jeunes adultes sont aussi devenus ses clients. Aussi, il livrait encore à une dame âgée de 98 ans qui vivait toujours à son domicile.

À l’extérieur, il neige; la première bordée de la saison. Les conditions routières sont mauvaises. La route est glissante. Pourtant, s’il avait encore été au travail, M. Bourget ne s’en serait pas soucié et aurait visité l’ensemble de ses clients. «En 46 hivers, je n’ai jamais manqué une journée. Je livrais, même pendant les tempêtes. J’ai affronté les tempêtes et le temps froid.»

Il a aussi connu des moments plus difficiles. «Le plus dur, ce sont tous les décès et les deuils qu’il fallait faire.» Les deux dernières années, avec la crise sanitaire et la COVID-19, l’ont mené à plusieurs remises en question.

«J’avais l’impression que [certains croyaient que] je transportais la maladie avec moi. J’ai perdu une dizaine de clients. […] J’ai pensé tout lâcher. Cependant, certaines personnes avaient des craintes, ne voulaient plus sortir et m’appelaient.»

L’année qui s’achève n’a pas été facile, plusieurs décès dans son entourage proche ont miné la motivation qui le faisait continuer. «Je remercie mes clients pour leur fidélité et leur engagement. C’est le côté humain qui est important», rappelle-t-il.

Et la relève ? M. Bourget n’en a pas. Il aurait eu l’occasion de «vendre sa route», mais pour lui, le fait d’arrêter lui permettait de mettre «un point final» à ce chapitre de sa vie. Maintenant, il compte profiter du temps qu’il a devant lui, passer de bons moments avec ses chiens et apprécier le moment présent.

 

 

Les plus lus

Dons de terrains à Val-Alain

SOCIÉTÉ. Le marché résidentiel hypercompétitif actuel ne favorise pas les premiers acheteurs et ceux qui ne peuvent pas faire de surenchère sur une maison. C’est avec cette idée en tête que la Corporation de développement économique (CDE) de Val-Alain a récemment lancé son programme de don de terrains.

Sortie de route à Saint-Gilles

Deux individus qui prenaient place dans un véhicule ont fait une sortie de route entre Saint-Gilles et Saint-Agathe, le vendredi 13 mai en fin de journée.

Violent incendie de ferme à Saint-Agapit

FAITS DIVERS. Une cinquantaine de bêtes a péri dans un incendie de ferme survenu en fin de soirée le 11 mai, à Saint-Agapit.

Normand Côté officiellement candidat du Parti libéral du Québec dans Lotbinière-Frontenac

POLITIQUE. Le maire de Saint-Flavien et préfet de la MRC de Lotbinière, Normand Côté, a officiellement été désigné candidat du Parti libéral du Québec (PLQ) pour la circonscription de Lotbinière-Frontenac. Son assemblée d’investiture s’est déroulée le 27 avril dernier, à Saint-Jacques-de-Leeds.

De généreux Apollinairois

SOCIÉTÉ. Touchés par la crise humanitaire qui se déroule en Ukraine, trois Apollinairois ont uni leurs forces pour trouver des familles d’accueil dans la municipalité afin d’héberger des réfugiés. Jusqu’à présent, ils ont recruté six familles et en recherchent d’autres puisque les premiers Ukrainiens devraient arriver sous peu.

Hockey junior AA : le Model sacré champion

HOCKEY. Le Model de Lotbinière a complété son parcours en séries éliminatoires en ayant le meilleur sur le Boutin Express de Plessisville lors des matchs cinq et six de la série finale de la Ligue de hockey junior AA Chaudière-Appalaches. Après plus d’une décennie sans remporte les honneurs de la ligue, le Model a gagné l’ultime match devant ses partisans, à Saint-Agapit, le 23 avril dernier.

Une programmation familiale pour les Rendez-vous sur le parvis

FESTIVAL. Les Rendez-vous sur le parvis ont dévoilé leur programmation le 28 avril dernier. Cette année, l’événement aura lieu sur une journée, le 2 juillet, et misera sur le caractère familial de la fête.

Économie circulaire: de la farine pour nourrir des insectes

ÉCONOMIE. Moins d’un an après le lancement d’Économie circulaire Beauce-Appalaches-Lotbinière, l’organisation a présenté son premier partenariat d’importance. Le 28 mars dernier, elle a confirmé le maillage entre l’entreprise Nutrigène, de Saint-Isidore, dans la MRC de la Nouvelle-Beauce, et de Groupe Neoxis, de Saint-Flavien.

Saint-Narcisse: Michel Barrette porte-parole de la fin de semaine d’époque

SOCIÉTÉ. Les fêtes du 150e anniversaire de Saint-Narcisse-de-Beaurivage se poursuivront du 20 au 22 mai prochains avec la Fin de semaine d’époque. Pour l’occasion, le comité organisateur a réussi à recruter un porte-parole de taille, l’humoriste et comédien Michel Barrette.

Les Éclairs de Lotbinière se démarquent à Pierrefonds

SPORTS. L’équipe junior B des Éclairs de Lotbinière a remporté les honneurs du Tournoi de ringuette de Pierrefonds qui a eu lieu les 15, 16 et 17 avril derniers. Elles ont gagné leur rencontre de finale par la marque de 5 à 2, contre les 4-Cités Star de Vaudreuil-Dorion.