(Crédit photo : Mélanie Labrecque et Courtosie)

PORTRAIT. Encore aujourd’hui, il est possible de croiser régulièrement un laitier qui fait ses livraisons à domicile dans les rues de son quartier. C’est plus rare de voir des boulangers sur la route. L’un des derniers à le faire encore au Québec roulait dans les rues MRC de Lotbinière et il a accroché les clés de son camion le 30 octobre dernier.

Bien assis devant un café, Pierre Bourget, partage photos, souvenirs et cartes de remerciements reçus de ses clients, petits comme grands. «Monsieur Pain», comme l’appelaient les enfants d’une garderie qu’il visitait, est sorti chaque matin pendant 46 ans et un mois avec son camion rempli de pains, biscuits, gâteaux et pâtisseries pour faire sa tournée. Au moment de sa retraite, il visitait régulièrement de 300 à 400 commerces et résidences dans les rangs de Saint-Apollinaire, Saint-Agapit et Saint-Antoine-de-Tilly.

Le nouveau retraité s’est plongé tout naturellement dans ses souvenirs. Il a commencé sa carrière en travaillant pour la boulangerie Simon Pleau de Saint-Édouard. Il y est demeuré pendant 11 ans avant de «me partir à mon compte.»

Aussi, pendant 26 ans, il a roulé avec son frère. Il a vécu plusieurs événements cocasses au fil des décennies, malgré tout ce sont les rencontres qui l’ont marqué.Jamais, dit-il, il n’a jugé ceux chez qui il allait.

«J’ai développé des amitiés avec mes clients. C’est normal, j’entrais dans leur intimité, dans leur quotidien. Certains se confiaient à moi», a-t-il lancé. D’ailleurs, il assure avoir toujours gardé pour lui les confidences qu’on lui faisait. Il ne voulait pas briser le lien de confiance qu’il avait tissé avec eux.

Ces liens se sont aussi développés à travers les générations. Il a vu grandir les enfants de ses clients. Des années plus tard, une cinquantaine de ces jeunes adultes sont aussi devenus ses clients. Aussi, il livrait encore à une dame âgée de 98 ans qui vivait toujours à son domicile.

À l’extérieur, il neige; la première bordée de la saison. Les conditions routières sont mauvaises. La route est glissante. Pourtant, s’il avait encore été au travail, M. Bourget ne s’en serait pas soucié et aurait visité l’ensemble de ses clients. «En 46 hivers, je n’ai jamais manqué une journée. Je livrais, même pendant les tempêtes. J’ai affronté les tempêtes et le temps froid.»

Il a aussi connu des moments plus difficiles. «Le plus dur, ce sont tous les décès et les deuils qu’il fallait faire.» Les deux dernières années, avec la crise sanitaire et la COVID-19, l’ont mené à plusieurs remises en question.

«J’avais l’impression que [certains croyaient que] je transportais la maladie avec moi. J’ai perdu une dizaine de clients. […] J’ai pensé tout lâcher. Cependant, certaines personnes avaient des craintes, ne voulaient plus sortir et m’appelaient.»

L’année qui s’achève n’a pas été facile, plusieurs décès dans son entourage proche ont miné la motivation qui le faisait continuer. «Je remercie mes clients pour leur fidélité et leur engagement. C’est le côté humain qui est important», rappelle-t-il.

Et la relève ? M. Bourget n’en a pas. Il aurait eu l’occasion de «vendre sa route», mais pour lui, le fait d’arrêter lui permettait de mettre «un point final» à ce chapitre de sa vie. Maintenant, il compte profiter du temps qu’il a devant lui, passer de bons moments avec ses chiens et apprécier le moment présent.

 

 

Les plus lus

Démission du maire de Saint-Antoine-de-Tilly

POLITIQUE. Le maire de Saint-Antoine-de-Tilly, Guy Lafleur, a quitté ses fonctions le 2 septembre dernier.

L'élection dans Lotbinière-Frontenac minute par minute

C'est aujourd'hui que les électeurs québécois sont appelés aux urnes afin de choisir leurs 125 représentants à l'Assemblée nationale du Québec. Dans la région, les citoyens devront faire leur choix dans la circonscription de Lotbinière-Frontenac. Dans cette page, nous retracerons tous les derniers développements entourant cette journée décisive dans le comté, minute par minute.

«Actes répréhensibles» à la Municipalité de Saint-Antoine-de-Tilly

SOCIÉTÉ. «Des actes répréhensibles auraient été commis à l’égard de la Municipalité de Saint-Antoine-de-Tilly», a soulevé la Direction des enquêtes et des poursuites en intégrité municipale (DEPIM) dans un rapport déposé à la Commission municipale du Québec (CMQ) le 27 septembre dernier et qui vise des agissements de la directrice générale.

Deux Agapitois ont roulé jusqu’à Terre-Neuve

SOCIÉTÉ. Le 30 juin dernier, Lina Giguère et André Croteau ont commencé un périple à bicyclette en autonomie sur les routes du Québec. En roulant vers l’est, sans itinéraire précis, ils se sont rendus jusqu’à Terre-Neuve.

Les candidats à l’élection débattront à Saint-Agapit

POLITIQUE. Les candidats de Lotbinière-Frontenac à l’élection générale du 3 octobre débattront dans la soirée du 15 septembre au complexe des Seigneuries de Saint-Agapit.

Pénurie de main-d’œuvre : la TREMCA revient à la charge

ÉCONOMIE. La Table régionale des élus de Chaudière-Appalaches (TREMCA) a rencontré, le 14 septembre, les candidats de quatre des cinq principaux partis politiques de la Chaudière-Appalaches. Ils les ont sensibilisés à l’importance d’adopter des mesures tangibles pour assurer la pérennité de l’économie et contrer la pénurie de main-d’œuvre.

Saint-Antoine-de-Tilly: plus de détails sur le départ de l’ex-conseillère Christiane Nadeau

POLITIQUE. La conseillère démissionnaire à Saint-Antoine-de-Tilly, Christiane Nadeau, a été déclarée inhabile à exercer la fonction de conseillère municipale pour une période de cinq ans. Cette décision de la Cour supérieure du Québec a été rendue le 21 septembre dernier.

Christian Gauthier fait un plaidoyer pour le développement de la circonscription

POLITIQUE. Le candidat conservateur dans Lotbinière-Frontenac, Christian Gauthier, entend prioriser le développement de la circonscription s’il est élu le 3 octobre prochain. Celui-ci mentionne qu’il est plus que temps que le gouvernement du Québec se mette à l’écoute de la population, des entreprises, des organismes et des municipalités des MRC des Appalaches et de Lotbinière.

Le Model doit recruter un autre entraîneur-chef

HOCKEY JUNIOR. Quelques semaines après la nomination de Jean-Philippe Marcoux-Tortillet comme entraîneur-chef, le Model de Lotbinière a annoncé, le 30 août, que c’est plutôt Richard Normand qui sera à la barre de l’équipe en vue de la prochaine saison dans la Ligue de hockey junior AA Chaudière-Appalaches.

Éric Duhaime en visite à Sainte-Croix

POLITIQUE. Le chef du Parti conservateur du Québec, Éric Duhaime, était de passage à Sainte-Croix hier soir. Une centaine de personnes s’étaient rassemblées dans le bar du restaurant Le Cube à l’occasion d’un rassemblement partisan.