Photo: Courtoisie

SOCIÉTÉ. Depuis qu’il est enfant, David Côté entretient une passion pour les drapeaux. Récemment, il a décidé de la concrétiser en créant un drapeau pour sa région natale, la MRC de Lotbinière.

Enfant, le jeune homme de 17 ans a vite développé une fascination pour les dessins, les motifs et les couleurs que l’on retrouvait sur les étendards des différents états du monde.

«J’avais trois ou quatre ans, ce n’est pas le genre d'intérêt d’un jeune de cet âge, lance-t-il. Quand mes parents m’ont expliqué ce que les drapeaux du Québec et du Canada signifiaient, je me suis dit que ceux des autres pays auraient peut-être aussi d’autres symboliques alors j’ai fait mes recherches», a-t-il exprimé.

Avec le temps, il s’est dit que ce serait intéressant de partager sa passion avec les autres.

«C’est quelque chose qui me rappelle mon enfance, j’ai envie de clore ce chapitre et de passer à autre chose. Mais je voulais faire un drapeau pour terminer ça [en beauté]. Je souhaitais le faire pour ma région, parce que je l’aime. […] J’avais déjà fait d’autres bannières pour le plaisir. Je me suis dit qu’il était temps que j’en fasse un qui a un sens», a-t-il ajouté.

Signification

Pour David Côté, il était important de ne pas faire un drapeau pour le plaisir d'en faire un. Dans la simplicité, chaque élément qui s’y trouve ainsi que chaque couleur a une ou plusieurs symboliques.

Ainsi, la grande bande blanche qui le traverse représente le Fleuve Saint-Laurent qui passe de Leclercville vers Saint-Antoine-de-Tilly. Le choix de couleurs et des lignes : jaune, bleu et vert représentent autant l’agriculture, les forêts, les rangs et l’eau que l’histoire de la région qui regroupe des descendants de plusieurs nations, dont la France et l’Irlande.

Une fleur de lys qui évoque le Québec s’y trouve dans le coin gauche. «On ne peut pas dire que c’est le drapeau d’une région québécoise en ne mettant pas une fleur de lys. Ça nous représente, ça représente la langue que l’on parle et défend.»

Proposition

Le jeune homme a commencé la création du drapeau alors qu’il était sur les bancs d’école, à Pamphile-Le May. Un six à sept mois de travail a été nécessaire pour l’achever. La prochaine étape était de le présenter à la MRC afin que le conseil des maires puisse en prendre connaissance.

Son projet a été déposé à la MRC. Il a été présenté à l’exécutif comme l’initiative d’un jeune de la région. Si l’organisation salue son initiative et l’encourage à poursuivre, on lui a aussi expliqué que l’adoption d’un drapeau ne faisait pas partie des plans à court terme.

Rappelons que la MRC de Lotbinière a un nouveau logo depuis quelques années et qu’une nouvelle identité territoriale sera dévoilée au début de 2023.

 

Les plus lus

Démission du maire de Saint-Antoine-de-Tilly

POLITIQUE. Le maire de Saint-Antoine-de-Tilly, Guy Lafleur, a quitté ses fonctions le 2 septembre dernier.

L'élection dans Lotbinière-Frontenac minute par minute

C'est aujourd'hui que les électeurs québécois sont appelés aux urnes afin de choisir leurs 125 représentants à l'Assemblée nationale du Québec. Dans la région, les citoyens devront faire leur choix dans la circonscription de Lotbinière-Frontenac. Dans cette page, nous retracerons tous les derniers développements entourant cette journée décisive dans le comté, minute par minute.

«Actes répréhensibles» à la Municipalité de Saint-Antoine-de-Tilly

SOCIÉTÉ. «Des actes répréhensibles auraient été commis à l’égard de la Municipalité de Saint-Antoine-de-Tilly», a soulevé la Direction des enquêtes et des poursuites en intégrité municipale (DEPIM) dans un rapport déposé à la Commission municipale du Québec (CMQ) le 27 septembre dernier et qui vise des agissements de la directrice générale.

Deux Agapitois ont roulé jusqu’à Terre-Neuve

SOCIÉTÉ. Le 30 juin dernier, Lina Giguère et André Croteau ont commencé un périple à bicyclette en autonomie sur les routes du Québec. En roulant vers l’est, sans itinéraire précis, ils se sont rendus jusqu’à Terre-Neuve.

Les candidats à l’élection débattront à Saint-Agapit

POLITIQUE. Les candidats de Lotbinière-Frontenac à l’élection générale du 3 octobre débattront dans la soirée du 15 septembre au complexe des Seigneuries de Saint-Agapit.

Pénurie de main-d’œuvre : la TREMCA revient à la charge

ÉCONOMIE. La Table régionale des élus de Chaudière-Appalaches (TREMCA) a rencontré, le 14 septembre, les candidats de quatre des cinq principaux partis politiques de la Chaudière-Appalaches. Ils les ont sensibilisés à l’importance d’adopter des mesures tangibles pour assurer la pérennité de l’économie et contrer la pénurie de main-d’œuvre.

Saint-Antoine-de-Tilly: plus de détails sur le départ de l’ex-conseillère Christiane Nadeau

POLITIQUE. La conseillère démissionnaire à Saint-Antoine-de-Tilly, Christiane Nadeau, a été déclarée inhabile à exercer la fonction de conseillère municipale pour une période de cinq ans. Cette décision de la Cour supérieure du Québec a été rendue le 21 septembre dernier.

Christian Gauthier fait un plaidoyer pour le développement de la circonscription

POLITIQUE. Le candidat conservateur dans Lotbinière-Frontenac, Christian Gauthier, entend prioriser le développement de la circonscription s’il est élu le 3 octobre prochain. Celui-ci mentionne qu’il est plus que temps que le gouvernement du Québec se mette à l’écoute de la population, des entreprises, des organismes et des municipalités des MRC des Appalaches et de Lotbinière.

Le Model doit recruter un autre entraîneur-chef

HOCKEY JUNIOR. Quelques semaines après la nomination de Jean-Philippe Marcoux-Tortillet comme entraîneur-chef, le Model de Lotbinière a annoncé, le 30 août, que c’est plutôt Richard Normand qui sera à la barre de l’équipe en vue de la prochaine saison dans la Ligue de hockey junior AA Chaudière-Appalaches.

Éric Duhaime en visite à Sainte-Croix

POLITIQUE. Le chef du Parti conservateur du Québec, Éric Duhaime, était de passage à Sainte-Croix hier soir. Une centaine de personnes s’étaient rassemblées dans le bar du restaurant Le Cube à l’occasion d’un rassemblement partisan.