ENVIRONNEMENT. Bien que la MRC de Lotbinière se trouve en milieu rural, elle n’est pas exempte d’îlots de chaleurs. Dans le but d’atténuer les effets provoqués par l’une de ces surfaces dépourvues de couvert végétal, la Municipalité de Saint-Apollinaire et le Conseil régional de l’environnement Chaudière-Appalaches (CRECA) participent à l’initiative Sous les pavés qui mènera à l’aménagement, cet automne, d’un îlot de fraîcheur, dans le secteur du Centre communautaire.

Le processus, entièrement collaboratif, consiste à retirer l'asphalte sur une surface de 100 m2 et d’y planter différents types de végétaux.

«La Municipalité a tout de suite fait preuve d’une grande ouverture et d’un grand intérêt. Le lien s’est fait facilement et ça fonctionnait avec les critères qu’on devait respecter. Tout s’est emboîté facilement comme les pièces d’un casse-tête», a soutenu la directrice générale du CRECA, Josée Breton.

La participation de la population est au projet sera la pierre angulaire de sa réussite, ajoute le CRÉCA. Le 15 mai, l’organisme fera une première consultation pour recueillir des idées qui aideront à créer l’aménagement.

«À la suite de cette rencontre, nous ferons affaire avec quelqu’un qui travaille déjà dans la municipalité, qui fait des aménagements. Il nous fera un plan avec les idées que nous aurons recueillies. Ensuite, nous retournerons voir les citoyens pour de nouveau valider l’aménagement. Nous aurons probablement le plan en juin ou juillet et lorsqu’on aura déterminé ce que nous voulons, nous ferons la commande de végétaux», a expliqué la coordonnatrice du projet au CRECA, Chantal Molloy.

Pour la municipalité, la participation au projet allait de soi. «Le conseil a cette sensibilité d’améliorer l’environnement. Cette année, nous avons adhéré au défi pissenlit. […] Ça va dans la même veine; l’importance environnementale et les changements climatiques», a souligné le maire, Jonathan Moreau.

Il ajoute que la parcelle d’asphalte qui sera retirée est située dans un endroit qui n’est pas utilisé. «On n’avait pas vraiment besoin de cet espace. Il y a deux stationnements pour personnes handicapées. On n’éliminera pas ces cases de stationnement. L’une des deux sera retirée, mais relocalisée de l’autre côté de la porte», a tenu à préciser le maire.

La végétalisation de l’endroit situé près d’un cours d’eau aidera à la filtration des eaux de ruissellement, a remarqué Jonathan Moreau. D’ailleurs, la municipalité compte ajouter d’autres îlots de verdure sur son territoire dans les prochaines années.

  

Qu’est-ce qu’un îlot de chaleur ?

Selon Santé Canada, un îlot de chaleur apparaît lorsque la «couverture végétale est peu présente et qu’il y a un pourcentage élevé de surfaces opaques et foncées.» Les toitures goudronnées, les routes asphaltées et les aires de stationnement sont des endroits propices à la formation de ces zones chaudes.

Ces surfaces absorbent les rayons du soleil et diffusent lentement la chaleur, ce qui fait monter la température de l’air.

Selon l’Institut national de santé publique (INSPQ), un îlot de chaleur urbain représente la différence de température entre les milieux urbains et les zones rurales environnantes. Dans certains de ces secteurs, elle peut être supérieure de 10 à 12 degrés à celle en zone fraîche. De plus, les variations peuvent être quotidiennes en fonction des conditions météorologiques et des saisons.

Impact

Les impacts des îlots de chaleurs sont nombreux, autant au niveau humain qu’environnemental. Ils sont également plus importants dans le cas de canicules. L’INSPQ qu’ils peuvent être responsables d’une augmentation de la mortalité, provoquer des inconforts, des faiblesses, des troubles de la conscience, des crampes ou des coups de chaleur.

Ils contribuent à la formation de smog, à la détérioration de la qualité de l’air intérieur, une hausse de la demande énergétique et d’eau potable.

 

Les plus lus

Une route de Saint-Agapit parmi les 10 pires routes du Québec

SOCIÉTÉ. Pour une septième année, CAA Québec a dévoilé les résultats du palmarès des pires routes du Québec. Parmi le top 10 provincial, on retrouve une route de Saint-Agapit.

Année record pour le tournoi de golf de la Fondation Philippe Boucher

COMMUNAUTÉ. Le Tournoi de golf de la Fondation Philippe Boucher a connu une année record. L’événement qui permet de recueillir des fonds pour soutenir les activités de la Fondation a eu lieu le 11 juin.

Plus de 5 M$ pour la voirie locale

TRANSPORTS. La députée de Lotbinière-Frontenac à l’Assemblée nationale, Isabelle Lecours, a confirmé le 2 juin un investissement gouvernemental de plus de 5 M$ à plusieurs municipalités de la circonscription, dont 15 dans la MRC de Lotbinière. Cet argent vise à les soutenir dans l’entretien du réseau routier local.

Une clinique de soins infirmier à Saint-Apollinaire

SANTÉ. Une clinique privée de soins infirmiers a ouvert ses portes à Saint-Apollinaire. Les infirmières de la clinique Infirmia offrent différents services à la population.

Nouveau chapitre dans la saga des poussières noires

SOCIÉTÉ. Le ministère de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques (MELCC) a confirmé, en mai dernier, avoir pris une ordonnance à l’égard de l’entreprise Produits Minéra de Saint-Flavien.

Un Apollinairois se distingue aux olympiades des métiers

ÉDUCATION. Loïc Jacques, originaire de Saint-Apollinaire, a participé aux Olympiades canadiennes des métiers et technologies. Elles ont eu lieu du 25 au 28 mai, à Vancouver, en Colombie-Britannique et il est revenu avec une médaille d’argent accrochée au cou.

Saint-Patrice-de-Beaurivage lance son marché public

CONSOMMATION. Le premier dimanche d’activité du Marché public de Saint-Patrice-de-Beaurivage a attiré bon nombre de visiteurs. Le 5 juin, ils se sont rassemblés dans le stationnement de l’église pour découvrir les produits locaux.

Les lauréats locaux des Prix du patrimoine dévoilés

CULTURE. Les lauréats locaux des neuvièmes Prix du patrimoine ont été dévoilés le 8 juin à l’occasion de l’assemblée mensuelle du conseil des maires. Le jury s’est penché sur 11 candidatures et a remis quatre prix.

Le CPE Jolibois de Saint-Agapit inauguré officiellement

FAMILLE. Bien qu’il accueille déjà des enfants, la nouvelle installation du CPE Jolibois à Saint-Agapit a finalement été inaugurée le 10 juin dernier.

Aide de 40 960 $ pour Leclercville

SOCIÉTÉ. Le gouvernement du Québec a confirmé, le 10 juin, une aide financière de 40 960 $ à la municipalité de Leclercville. L’argent permettra la réalisation de travaux au parc de l’Île.