(Crédit photo : Joseph Keyser – Unsplash)

SOCIÉTÉ. Le Centre-Femmes de Lotbinière veut faire le point sur les habitudes de consommation alimentaire des citoyens de la région. Pour y arriver, l’organisation veut, entre autres, consulter la population de la MRC de Lotbinière par le biais d’un sondage mis en ligne sur son site Internet et accessible jusqu’au 23 octobre.

Le Centre-Femmes avait déjà réalisé un exercice similaire il y a cinq ans, mais ne s’était attardé qu’à un seul élément, l’accessibilité et la disponibilité de 13 aliments spécifiques (pomme, banane, lait, bœuf haché, œuf, fromage, etc.). Cependant, «le côté humain» avait été laissé de côté, explique la directrice générale du Centre-Femmes de Lotbinière, Martine Turgeon.

Cette fois, le Centre-Femmes ainsi que ses partenaires travailleront sur trois axes, d’abord, ils feront la tournée des commerces d’alimentation pour vérifier la présence de 13 aliments traceurs et noteront la façon dont la situation a évolué depuis cinq ans.

Aussi, un inventaire des initiatives locales liées à l’alimentation sera fait. Enfin, des groupes de discussion permettront de comprendre les habitudes et les stratégies d’achats des gens ainsi que de parler de leurs défis face à l’alimentation.

«Avec les groupes de discussion, nous serons capables de voir à quelle fréquence les gens font leur épicerie. Nous pourrons savoir s’ils restent sur le territoire, de quelle façon ils consomment leurs aliments. Nous irons chercher un côté plus humain de l’expérience», a mentionné Martine Turgeon. Les résultats du sondage permettront de compléter ce portrait, précise-t-elle.

Les clientèles du Centre-Femmes de Lotbinière, de l’Oasis de Lotbinière et du Carrefour emploi Lotbinière se trouvent parmi les groupes de discussion, mais aussi un échantillon de la population générale.

Déjà, les premières rencontres avec les groupes ont permis de constater certaines différences notables. «Il y a cinq ans, peu d’épiceries offraient la livraison. La situation a changé, la livraison s’est développée», a illustré Mme Turgeon.

L’exercice permettra de dégager certaines perspectives, mais donnera aux intervenants les outils nécessaires pour poser des actions concrètes qui répondront aux besoins de la population de la MRC de Lotbinière.

Le Centre-Femmes Lotbinière collabore avec la MRC, le Carrefour emploi Lotbinière, l’Oasis de Lotbinière, le Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches, Aide alimentaire Lotbinière, le Carrefour des personnes aînées de Lotbinière, Goûtez Lotbinière et le Groupe de réflexion et d’action sur la pauvreté de Lotbinière.

Le lien vers le sondage se trouve sur le site Internet du Centre-Femmes de Lotbinière. www.cflotbiniere.org

 

 

Les plus lus

La fin d’une époque

PORTRAIT. Encore aujourd’hui, il est possible de croiser régulièrement un laitier qui fait ses livraisons à domicile dans les rues de son quartier. C’est plus rare de voir des boulangers sur la route. L’un des derniers à le faire encore au Québec roulait dans les rues MRC de Lotbinière et il a accroché les clés de son camion le 30 octobre dernier.

Sécurité routière: les parents d’Anaïs demandent à l’administration municipale d’agir

SÉCURITÉ ROUTIÈRE. Dans une lettre envoyée à la fin octobre à Normand Côté, le maire de Saint-Flavien, et la directrice générale et secrétaire-trésorière de la Municipalité, Catherine Fiset, les parents d’Anaïs Renaud, cette jeune fille qui a été happée mortellement le long de la rue Principale en 2018, leur demandent d’agir afin de construire un trottoir le long de l’artère.

COVID-19 : trois nouveaux décès enregistrés dans la région

SANTÉ. Après une accalmie de quelques jours la semaine dernière à ce niveau, le Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA) a annoncé lundi que trois résidents de la région ont récemment succombé des suites d'une infection au coronavirus.

Conflit de travail : les CPE fermés pendant plusieurs jours la semaine prochaine

GARDERIE. En raison de l'impasse toujours présente à la table de négociation, les syndicats de la Centrale des syndicats nationaux (CSN) représentant quelque 11 000 travailleuses de centres de la petite enfance (CPE) débrayeront de lundi à jeudi.

Poussières noires : résultats encore attendus

SOCIÉTÉ. Les résultats d’analyse de la campagne d’échantillonnage de l’air à Laurier-Station et Saint-Flavien devraient être connus cet automne. C’est ce qu’a fait savoir le ministère de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques (MELCC) le 1er novembre.

COVID-19 : situation stable dans la région

SANTÉ. Au cours des 24 dernières heures, la situation épidémiologique de la Chaudière-Appalaches est demeurée stable, selon le plus récent bilan sur l'évolution de la pandémie publié par le Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA).

Aide de 1,6 M$ pour l’aménagement de la plateforme de compostage

ENVIRONNEMENT. Après avoir obtenu, plus tôt cet automne, le certificat d’autorisation nécessaire à la construction de sa plateforme de compostage, la MRC de Lotbinière a reçu la confirmation, le 16 novembre, qu’elle aura une aide financière du gouvernement du Québec pour la réalisation du projet. La subvention s’élève à 1,6 M$ sur un projet évalué à 6,2 M$.

COVID-19 : légère baisse des cas actifs dans la région

SANTÉ. Après plusieurs bilans marqués par des hausses à ce niveau, le nombre de cas actifs de COVID-19 en Chaudière-Appalaches est légèrement à la baisse. C'est ce qu'a notamment annoncé le Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA) dans son plus récent bilan sur l'évolution de la pandémie publié mardi.

COVID-19 : bilan régional similaire à celui d'hier

SANTÉ. Le Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA) a dressé vendredi un bilan similaire à la journée précédente. Une légère augmentation du nombre de cas actifs de COVID-19 en Chaudière-Appalaches a de nouveau été constaté par les autorités sanitaires.

COVID-19 : deux décès dans la région

SANTÉ. Après une accalmie à ce niveau pendant une bonne partie de la semaine dernière, le Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA) a annoncé lundi que deux autres résidents de la région sont récemment décédés des suites d'une infection au coronavirus.