Crédit photo : Fusion Medical Animation - Unsplash

SANTÉ. Par voie de communiqué, la Direction régionale de santé publique du Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA) a partagé son inquiétude face à la détérioration de la situation épidémiologique de la région.

Par Érick Deschênes - Collaboration spéciale

D'emblée, la Santé publique a rappelé que les hospitalisations liées à la COVID sont en hausse dans la région depuis quelques jours. Sur les 20 personnes hospitalisées en raison de la COVID-19 en Chaudière-Appalaches, 10 se trouvent à l’Hôpital de Saint-Georges, 9 se trouvent à l’Hôpital de Thetford Mines et une à l’Hôtel-Dieu de Lévis.

De plus, les autorités sanitaires de la région ont souligné que le coronavirus circule et que le nombre de cas est à la hausse, particulièrement dans les MRC des Appalaches (région de Thetford Mines), des Etchemins, Robert-Cliche (région de Saint-Joseph-de-Beauce) et Beauce-Sartigan (région de Saint-Georges). 63 éclosions sont en cours dans des milieux scolaires, des entreprises et, depuis peu, dans des résidences privées pour aînés de la Chaudière-Appalaches.

«Nous avons eu 335 nouveaux cas la semaine dernière et 298 la semaine précédente. Les cas augmentent et génèrent des hospitalisations. Ces lits sont donc occupés par des personnes atteintes de la COVID et ne sont pas disponibles pour ceux qui, par exemple, ont besoin d’une chirurgie ou de soins aigus», a déploré Dre Liliana Romero, la directrice régionale de santé publique.

Étant donné l’augmentation des cas constatée chez les 70 ans et plus, particulièrement dans les résidences privées pour aînés, une nouvelle directive a été émise, il y a quelques jours, afin que le port du masque soit obligatoire dans les aires de circulation et les aires communes dans les MRC des Appalaches, des Etchemins, Robert-Cliche et Beauce-Sartigan.

De plus, l’augmentation des cas et des éclosions en milieu scolaire a fait en sorte que le port du masque est maintenant exigé dans les écoles de ces quatre MRC.«L’objectif est de protéger les enfants et d’éviter de fermer des classes entières car, pour le moment, les 11 ans et moins ne sont pas admissibles à la vaccination», a expliqué le CISSS-CA.

Du même souffle, les autorités sanitaires ont rappelé que des activités de vaccination mobile sans rendez-vous se tiendront tout l'automne en Chaudière-Appalaches. Les personnes intéressées peuvent obtenir plus de détails au www.cisssca.com/vaccination-covid-19/vaccination-covid-pour-la-population/vaccination-sans-rendez-vous/.

Le CISSS-CA a également indiqué que les services de dépistage sont toujours disponibles pour les personnes qui ont eu un contact avec un cas confirmé ainsi que pour les personnes qui ont des symptômes d’allure grippale ou des symptômes de la COVID-19, comme la toux, la fièvre, la perte de l’odorat et du goût, etc. «Même vacciné, c’est important de se faire dépister et de continuer à se protéger», a conclu l'organisme.

Les plus lus

La fin d’une époque

PORTRAIT. Encore aujourd’hui, il est possible de croiser régulièrement un laitier qui fait ses livraisons à domicile dans les rues de son quartier. C’est plus rare de voir des boulangers sur la route. L’un des derniers à le faire encore au Québec roulait dans les rues MRC de Lotbinière et il a accroché les clés de son camion le 30 octobre dernier.

Sécurité routière: les parents d’Anaïs demandent à l’administration municipale d’agir

SÉCURITÉ ROUTIÈRE. Dans une lettre envoyée à la fin octobre à Normand Côté, le maire de Saint-Flavien, et la directrice générale et secrétaire-trésorière de la Municipalité, Catherine Fiset, les parents d’Anaïs Renaud, cette jeune fille qui a été happée mortellement le long de la rue Principale en 2018, leur demandent d’agir afin de construire un trottoir le long de l’artère.

COVID-19 : trois nouveaux décès enregistrés dans la région

SANTÉ. Après une accalmie de quelques jours la semaine dernière à ce niveau, le Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA) a annoncé lundi que trois résidents de la région ont récemment succombé des suites d'une infection au coronavirus.

Conflit de travail : les CPE fermés pendant plusieurs jours la semaine prochaine

GARDERIE. En raison de l'impasse toujours présente à la table de négociation, les syndicats de la Centrale des syndicats nationaux (CSN) représentant quelque 11 000 travailleuses de centres de la petite enfance (CPE) débrayeront de lundi à jeudi.

Poussières noires : résultats encore attendus

SOCIÉTÉ. Les résultats d’analyse de la campagne d’échantillonnage de l’air à Laurier-Station et Saint-Flavien devraient être connus cet automne. C’est ce qu’a fait savoir le ministère de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques (MELCC) le 1er novembre.

COVID-19 : situation stable dans la région

SANTÉ. Au cours des 24 dernières heures, la situation épidémiologique de la Chaudière-Appalaches est demeurée stable, selon le plus récent bilan sur l'évolution de la pandémie publié par le Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA).

Aide de 1,6 M$ pour l’aménagement de la plateforme de compostage

ENVIRONNEMENT. Après avoir obtenu, plus tôt cet automne, le certificat d’autorisation nécessaire à la construction de sa plateforme de compostage, la MRC de Lotbinière a reçu la confirmation, le 16 novembre, qu’elle aura une aide financière du gouvernement du Québec pour la réalisation du projet. La subvention s’élève à 1,6 M$ sur un projet évalué à 6,2 M$.

COVID-19 : légère baisse des cas actifs dans la région

SANTÉ. Après plusieurs bilans marqués par des hausses à ce niveau, le nombre de cas actifs de COVID-19 en Chaudière-Appalaches est légèrement à la baisse. C'est ce qu'a notamment annoncé le Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA) dans son plus récent bilan sur l'évolution de la pandémie publié mardi.

COVID-19 : bilan régional similaire à celui d'hier

SANTÉ. Le Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA) a dressé vendredi un bilan similaire à la journée précédente. Une légère augmentation du nombre de cas actifs de COVID-19 en Chaudière-Appalaches a de nouveau été constaté par les autorités sanitaires.

COVID-19 : deux décès dans la région

SANTÉ. Après une accalmie à ce niveau pendant une bonne partie de la semaine dernière, le Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA) a annoncé lundi que deux autres résidents de la région sont récemment décédés des suites d'une infection au coronavirus.