Crédit photo : Mufid Majnun - Unsplash

SANTÉ. Selon le bilan sur l'évolution de la pandémie publié vendredi par le Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA), le nombre de personnes hospitalisées en raison de la COVID-19 est demeuré stable au cours des derniers heures. Toutefois, l'organisation a annoncé que trois autres résidents de la Chaudière-Appalaches ont récemment perdu leur combat contre la maladie.

Par Érick Deschênes - Collaboration spéciale

En date du 14 janvier, il y avait toujours 110 personnes infectées par le coronavirus qui étaient hospitalisées dans les quatre hôpitaux de la région. 96 d'entre eux se trouvaient dans des unités de soins réguliers tandis que 14 étaient aux soins intensifs (aucune augmentation nette comparativement à la veille).

52 de ces 110 patients COVID sont soignés à l'Hôtel-Dieu de Lévis, une augmentation d'une hospitalisation comparativement à jeudi. 44 d'entre eux sont accueillis dans une unité de soins réguliers tandis que les 8 autres se trouvent aux soins intensifs (+ 1 comparativement à jeudi).

Ailleurs dans la région, 33 patients COVID sont soignés à l'Hôpital de Saint-Georges (30 dans une unité de soins réguliers et 3 aux soins intensifs), 17 à l'Hôpital de Montmagny (16 dans une unité de soins réguliers et un aux soins intensifs) et 8 à l'Hôpital de Thetford Mines (6 dans une unité de soins réguliers et 2 aux soins intensifs).

Trois nouveaux décès

Le CISSS-CA a annoncé vendredi que trois autres résidents de la Chaudière-Appalaches sont décédés des suites d'une infection au coronavirus. Une des personnes décédées résidait au CHSLD du Lac-Noir, situé à Thetford Mines, tandis que les deux autres personnes demeuraient dans la communauté, soit dans les MRC des Appalaches (région de Thetford Mines) et des Etchemins.

Ces trois nouveaux décès provoqués par la COVID-19 font passer le nombre de résidents de la Chaudière-Appalaches qui ont perdu leur combat contre cette maladie depuis le début de la crise sanitaire à 428.

Selon les données compilées par l'Institut national de santé publique du Québec (INSPQ), 380 nouveaux cas de COVID-19 ont été découverts au cours des 24 dernières heures dans la région. Depuis le début de la crise sanitaire, 43 474 cas confirmés cumulatifs ont été enregistrés dans la région.

Au moment d'écrire ces lignes, toujours selon les données de l'INSPQ, il y a 5 837 cas actifs de COVID-19 dans la région. 

Notons cependant que les nombres de nouveaux cas et de cas actifs sont sous-évalués puisque les tests PCR de dépistage de la COVID-19 ne sont désormais réservés qu'à certains groupes de la société, comme les travailleurs du réseau de la santé.

État des effectifs du CISSS-CA

En date du 14 janvier, 787 employés du CISSS-CA étaient retirés du travail en raison de la COVID-19, une diminution de 21 retraits comparativement à la veille. Notons que 96 des 787 employés retirés peuvent toujours oeuvrer pour le CISSS-CA grâce au télétravail. 575 des 787 travailleurs retirés le sont puisqu'ils ont obtenu un résultat positif à un test de dépistage de la COVID-19. Les autres doivent demeurer en isolement, notamment puisqu'ils ont été en contact étroit avec une personne infectée par le coronavirus.

En date du 14 janvier, 93 travailleurs «COVID + asymptomatiques» ont été ramenés au travail par le CISSS-CA, soit 10 de plus que le 13 janvier. Rappelons que le CISSS-CA peut utiliser cette solution de dernier recours pour palier le manque de personnel au sein de ses équipes.

Les plus lus

En prison pour 10 ans: un soulagement pour l’une des victimes de Serge Gendron

JUSTICE. Lorsque la juge Marie-Claude Gilbert a condamné Serge Gendron à 10 ans de détention le 17 juin dernier, son fils adoptif, Érick Légaré, a senti un énorme poids s’envoler de ses épaules. Celui qui l’a agressé sexuellement pendant quatre ans, alors qu’il était enfant (10 à 14 ans), a pris le chemin de la prison.

Val-Alain : un programme victime de son succès

SOCIÉTÉ. Au grand étonnement de la Municipalité de Val-Alain, tous les terrains qu’elle a mis en vente ainsi que ceux donnés par la Corporation de développement économique (CDE) au début du mois de mai avaient déjà trouvé preneur à la mi-juin.

Un succès pour la tire de tracteurs

SOCIÉTÉ. Les amateurs de tire de tracteurs ont répondu présents les 8 et 9 juillet derniers et se sont présentés nombreux sur les terrains de l’Expo à Saint-Agapit pour assister aux performances des engins participants.

Il crée un drapeau pour sa région

SOCIÉTÉ. Depuis qu’il est enfant, David Côté entretient une passion pour les drapeaux. Récemment, il a décidé de la concrétiser en créant un drapeau pour sa région natale, la MRC de Lotbinière.

Les nouvelles technologies pour briser l’isolement

SOCIÉTÉ. Qu’ils habitent en appartement ou en centre d’hébergement, les aînés peuvent souffrir d’un isolement social. L’utilisation des technologies de l’information et de la communication (TIC) pourrait leur permettre d’entrer en contact avec le monde extérieur. Pourtant, le sujet a été peu étudié. C’est ce qui a alimenté la réflexion de la journaliste indépendante Eugénie Emond dans la réalisati...

Une aide non négligeable pour Aide Alimentaire Lotbinière

COMMUNAUTÉ. L’achat d’un camion réfrigéré à la fin du mois de mai permet à Aide Alimentaire Lotbinière de maximiser les denrées alimentaires qu’elle obtient de ses différents partenaires.

Les bleuets seront abondants cette année

AGRICULTURE. La saison du bleuet en corymbe a été lancée le 26 juillet dernier. Selon les prévisions du ministère de l’Agriculture des Pêcheries et de l’Alimentation (MAPAQ), les récoltes du petit fruit bleu devraient être bonnes.

Prudence près des plans d’eau

SÉCURITÉ. La 29e édition de la Semaine nationale de prévention de la noyade (SNPN) de la Société de sauvetage se déroule du 17 au 23 juillet 2022, et c’est le moment de la saison estivale que l’organisation a choisi pour rappeler au grand public l’importance d’adopter des comportements sécuritaires en milieu aquatique.

Vaccination contre la COVID-19 : un vaccin disponible pour les enfants de six mois à quatre ans

SANTÉ. À la suite d'un avis favorable formulé par le Comité sur l'immunisation du Québec (CIQ) de l'Institut national de santé publique du Québec (INSPQ), le ministère de la Santé et des Services sociaux (MSSS) a annoncé, le 21 juillet, que le vaccin Spikevax de Moderna sera offert, dès le lundi 25 juillet, aux enfants de six mois à quatre ans qui ne présentent pas de contre-indication.

Formation en entrepreneuriat agricole lancée

SOCIÉTÉ. La Fédération de la relève agricole du Québec (FRAQ), L’Union des producteurs agricoles (UPA) et AGRIcarrières ont confirmé, le 21 juillet, le lancement de trois cohortes du programme Devenir un leader performant.