Jacques Gourde, député de Lévis-Lotbinière, Étienne Boucher, président des Fêtes, Isabelle Lecours, députée de Lotbinière-Frontenac et Denis Dion, maire de Saint-Narcisse-de-Beaurivage. (Crédit photo : Courtoisie)

SOCIÉTÉ. La programmation des Fêtes du 150e anniversaire de Saint-Narcisse-de-Beaurivage a été officiellement lancée le 9 octobre dernier. Devant plus de 250 personnes qui s’étaient réunies au terrain de balle, le comité organisateur a présenté les activités qui commenceront le 31 décembre de cette année.

«Il y a des activités familiales, il y en a pour les plus petits, d’autres pour les aînés. Il y en a pour tous les goûts. Personne n’a été mis de côté», a indiqué la responsable des communications du comité, Caroline Laterreur.

Près de deux ans de travail ont été nécessaires aux 69 membres du comité pour préparer la fête. «C’est sûr que c’est sujet à changements, mais il fallait avancer. Il fallait signer les contrats avec les artistes. Ils avaient besoin de savoir si on allait de l’avant», a ajouté Caroline Laterreur.

Elles se dérouleront principalement au Centre communautaire, au terrain de balle et au Centre sportif Yanni Gourde.

Programmation diversifiée

Ainsi, les célébrations commenceront par une messe à l’église, le 31 décembre 2021. Suivra, tout de suite après, un party au centre communautaire et dans son stationnement. Au programme de la soirée, musique par La famille Soucy et Gaston Blais, animation et feux d’artifice, à minuit.

En février, le Carnaval d’hiver proposera du 18 au 20 février, un tournoi de cartes, un tournoi de hockey et du patinage libre. La fin de semaine suivante, les 26 et 27 février, il y aura encore du patinage libre, mais aussi une randonnée aux flambeaux dans le cadre des Plaisirs d’hiver.

En mars, les Chevaliers de Colomb tiendront leur traditionnelle collecte de sang. Le comité des Fêtes a lancé un défi à la population de faire plus de 150 dons. Le 9 avril, ce sera la tournée des cabanes à sucre. La fin de semaine du 20 au 22 mai sera occupée. D’abord, il y aura la présentation de la pièce de théâtre Le Shack à Hector, par Ginette Hamel (20 et 21 mai) et la Fin de semaine d’époque (21 et 22 mai). Parmi les activités prévues, expositions de voitures et d’artisanat ainsi qu’une course de boîte à savon le dimanche.

Par la suite, il y aura une pause jusqu’au mois d’août. Les activités reprendront les 18, 19, 20 et 21 août avec la soirée bingo sous le chapiteau, la soirée patin à roulettes année 1980, la journée des retrouvailles et la parade dans les rues de Saint-Narcisse avec souper spectacle du Marise Music Band sous le chapiteau Bernard Breton.

Notons que la journée des retrouvailles du 20 août se déroulera à l’église et au cimetière pour la messe et la présentation des familles souches. La journée se conclura au chapiteau pour le souper et le spectacle de René Turgeon.

L’année de festivité se terminera en septembre avec la présentation d’une soirée cinéma en famille, le 9 septembre au terrain de balle. Un spectacle d’humour complètera la programmation le 24 septembre. L’identité de l’humoriste mystère sera dévoilée en février ou en mars 2022.

Bière et livre

Par ailleurs, pour souligner cet anniversaire, le comité a fait brasser une bière par Oxymore microbrasserie de Saint-Gilles.

La 1872 est une bière Session NEIPA qui a été brassée chez Oxymore grâce à la collaboration de Ras L’Bock, Malterie Caux-Laflamme et L’Insolite. Le nom de la bière évoque Saint-Narcisse-de-Beaurivage et son histoire. La 1872 représente l’année de la fondation du village. L’étiquette fait aussi référence à l’histoire puisque le nom des trente familles souches s’y retrouve.

Quant au livre, Mme Laterreur souligne qu’il y a eu un peu de retard. Pour le moment, aucune date de lancement n’a été arrêtée. «La population de Saint-Narcisse est fière. Nous voulons qu’il nous représente et qu’il soit le plus parfait possible. Nous préférons le sortir plus tard que d’y retrouver des erreurs.»

 

 

 

Les plus lus

L’épopée du manoir de Tilly dans un livre

PATRIMOINE. Après plusieurs mois de recherche, Jean-Louis Lessard et Jean-Yves Dionne, deux membres de la Société du patrimoine de Saint-Antoine-de-Tilly, ont récemment accouché de leur nouvel ouvrage, Le Manoir de Tilly. Avec ce livre, les deux Antoniens veulent faire redécouvrir le bâtiment vieux de 235 ans et les personnes qui ont animé l’imposant édifice au cours de son histoire.

Le Jardin Norah et Romy inauguré

C’est dans la cour arrière de l’organisme Deuil-Jeunesse de Québec qu’a été inauguré le jardin commémoratif de Norah et Romy Carpentier, le 6 octobre dernier. À l’image des intérêts des deux fillettes lévisiennes décédées à l’été 2020, le jardin sera un lieu d’intervention et réconfortant pour la clientèle endeuillée de Deuil-Jeunesse.

Saint-Agapit reçoit près de 10 000 $ des Lions pour sa politique de l’arbre

ENVIRONNEMENT. Saint-Agapit a obtenu un important coup de pouce de la part des clubs Lions. L’organisation a investi 9 500 $ pour la plantation de 100 arbres sur le territoire de la municipalité l’an prochain. Avec une contribution de la Municipalité de 3 500 $, ce sont donc 13 000 $ qui seront consacrés à ce projet d’envergure.

COVID-19 : la Santé publique régionale tire la sonnette d'alarme

SANTÉ. Par voie de communiqué, la Direction régionale de santé publique du Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA) a partagé son inquiétude face à la détérioration de la situation épidémiologique de la région.

Bris de service à prévoir à l’APHL

SOCIÉTÉ. La pénurie de main-d’œuvre affecte durement l’Association des personnes handicapées de Lotbinière (APHL). Une démission imprévue plonge l’organisation dans une fâcheuse situation où elle est forcée d’interrompre certains de ses services et pourrait en arrêter d’autres dans un proche avenir.

Importante hausse des nouveaux cas de COVID-19 en Chaudière-Appalaches

SANTÉ. Le Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA) a notamment rapporté une importante hausse du nombre de nouveaux cas de COVID-19, dans son bilan régional sur l'évolution de la pandémie publié mardi. La majorité des nouvelles infections ont été découvertes en Beauce.

COVID-19 : légère augmentation des hospitalisations dans la région

SANTÉ. Dans son plus récent bilan régional sur l'évolution de la pandémie, le Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA) a annoncé jeudi que de nouvelles personnes ont dû être hospitalisées dans la région en raison de la COVID-19.

Santé : l'urgence de l'Hôtel-Dieu de Lévis à éviter, la situation épidémiologique encore stable

SANTÉ. Si la situation épidémiologique de la Chaudière-Appalaches n'a pas trop changé, le Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA) a lancé un appel aux citoyens, dans son bilan régional publié mercredi. L'organisation demande en effet aux gens de la région d'éviter l'urgence de l'Hôtel-Dieu de Lévis si leur état de santé ne nécessite pas une intervention ur...

COVID-19 : nouvelle augmentation des hospitalisations dans la région

SANTÉ. Le Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA) a constaté au cours de la fin de semaine une augmentation du nombre de personnes hospitalisées dans la région en raison de la COVID-19. C'est notamment ce qu'on peut apprendre dans le plus récent bilan régional sur l'évolution de la pandémie préparé par l'organisme.

Faire le point sur l’offre alimentaire

SOCIÉTÉ. Le Centre-Femmes de Lotbinière veut faire le point sur les habitudes de consommation alimentaire des citoyens de la région. Pour y arriver, l’organisation veut, entre autres, consulter la population de la MRC de Lotbinière par le biais d’un sondage mis en ligne sur son site Internet et accessible jusqu’au 23 octobre.