(Crédit photo : Sarah Pflug – Burst)

ÉCONOMIE. L’entreprise de Sainte-Croix, Meubles South Shore fera une offensive de recrutement dans le stationnement de son usine de Sainte-Croix. De 11h à 13h, le 5 juin, des recruteurs seront présents pour rencontrer les personnes intéressées à un emploi dans l’entreprise.

Les participants auront aussi l’occasion poser toutes les questions qu’ils peuvent avoir aux recruteurs sur les postes à pourvoir.

«C’est important pour nous de permettre à nos futurs collègues d’avoir un aperçu de ce à quoi ressemble la vie chez South Shore au quotidien. Nous sommes une grande famille et cette initiative humaine et conviviale le démontre à merveille, dans le respect des règles sanitaires toujours en vigueur», a mentionné le vice-président qualité et ressources humaines chez Meubles South Shore, Jérôme Caron.

En tout, une trentaine d’emplois centrés sur les opérations de production en usine seront à pourvoir dans les deux usines de Meubles South Shore (Sainte-Croix et Coaticook).

 

 

Les plus lus

Les marchés publics ouvriront bientôt leurs portes

SANTÉ. Signe que la belle saison est sur le point d’arriver, l’Association des marchés publics du Québec (AMPQ) a confirmé le retour des différents marchés publics de la province. L’organisation a annoncé, le 26 mai, les dates d’ouverture des marchés de la Chaudière-Appalaches.

Recrutement à l’auto chez Meubles South Shore

ÉCONOMIE. L’entreprise de Sainte-Croix, Meubles South Shore fera une offensive de recrutement dans le stationnement de son usine de Sainte-Croix. De 11h à 13h, le 5 juin, des recruteurs seront présents pour rencontrer les personnes intéressées à un emploi dans l’entreprise.

Une passerelle qui donne des résultats

ÉCONOMIE. Au cours des trois dernières années, la Passerelle de recrutement international mise sur pied par Chaudière-Appalaches Économique (CAE) a facilité la venue de 658 travailleurs dans les différentes entreprises de la Chaudière-Appalaches. De ce nombre, 18 ont choisi une entreprise de la MRC de Lotbinière, ce qui a permis d’accueillir, dans la région, 45 nouveaux arrivants.