(Crédit photo : Geneviève Bouchard)

SOCIÉTÉ. Une épicerie de proximité pourrait voir le jour à Lotbinière en 2022. Le projet porté par le Pôle agroalimentaire de Lotbinière a été présenté à une centaine de citoyens de la municipalité qui se sont réunis, le 8 décembre, au Centre Chartier-de-Lotbinière.

Une fois terminé, le projet regrouperait sous un même toit l’épicerie de proximité, la boulangerie et le café, explique le président du Pôle agroalimentaire de Lotbinière, Philippe Jean. «On ne veut pas attendre trop longtemps parce que les citoyens prendront d’autres habitudes de consommation.»

On y retrouvera des produits locaux offerts par l’intermédiaire des membres du pôle, mais il y aura un équilibre avec les autres produits que l’on retrouve en épicerie afin de répondre aux besoins de l’ensemble de la population.

Ainsi, une première phase devrait être mise en place en janvier dans les locaux du café. Une offre alimentaire et de produits de base minimale sera proposée dans les locaux du café. Les travaux d’aménagement débuteraient en mars et la boulangerie serait relocalisée temporairement au café. Enfin, si tout se passe comme prévu, l’ouverture pourrait avoir lieu en juin et coïnciderait avec celle du marché public.

«Tout sera ramené du côté est du bâtiment dans ce qui est aujourd’hui la boulangerie. On agrandirait à l’arrière pour profiter de l’espace disponible. […] En ayant tout au même endroit, on pense qu’il y aura beaucoup d’achats croisés qui pourront se faire», a soutenu M. Jean.

La mise en commun des services et du personnel pourrait également permettre d'avoir de meilleures heures d’ouverture, a-t-il argumenté.

Dans les prochaines semaines, les partenaires : le Pôle agroalimentaire, la boulangerie et le café, travailleront à la réalisation d’un plan d’affaires et au montage financier. La condition pour aller de l’avant avec le projet c’est d’avoir un financement, mais aussi de s’assurer une viabilité pour plusieurs années.

La MRC et Goûtez Lotbinière seront approchés afin d’avoir le soutien nécessaire lors de la réalisation du montage financier et de la préparation du plan d’affaires.

Déjà des fournisseurs ont été sollicités et l’un d’eux s’est montré très enthousiaste, a indiqué Philippe Jean.

Si le modèle fonctionne, il pourrait également s’appliquer dans d’autres municipalités de la MRC qui n’ont plus d’épicerie.

Rappelons que la seule épicerie de Lotbinière a fermé le 20 novembre dernier. Yvon Beaudet et Ginette Auger ont mis la clé sous la porte après 45 ans de travail.

Accueil

Philippe Jean est satisfait de l’affluence. Il y perçoit ainsi une volonté des citoyens de voir un projet comme celui-ci se concrétiser. «Nous sommes un village de 800 à 850 habitants. Qu’une centaine de personnes se soit déplacée un mercredi soir, ça veut dire que c’est important.»

Le projet a relativement été bien accueilli par les participants, retient M. Jean. Parmi les questions qui ont été posées et les commentaires, certains ont souligné les avantages du vrac, d’autres ont parlé du financement du projet ou encore du prix des aliments.

«On aura une offre de base la moins chère que l’ont peu offrir. On travaille pour la proximité, on a besoin d’un engagement ferme de la population», a noté M. Jean.

D’autres ont salué le virage local que vise le Pôle et la municipalité.

Par ailleurs, la question de ramener une station-service dans le village a aussi été évoquée par un citoyen qui rappelait que la station-service la plus proche est située à plusieurs kilomètres.

Philippe Jean a indiqué que la question avait été étudiée au moment de la fermeture de la station-service. «Ce n’est pas simple et je suis certain que nous n’avons pas encore l’achalandage nécessaire pour compenser l’investissement.»

 

 

 

 

Les plus lus

Un nouveau directeur général pour Evol

ÉCONOMIE. Evol (anciennement Femessor) a nommé son nouveau directeur général pour la Chaudière-Appalaches. Il s’agit de Dany Rodrigue.

Fromagerie Victoria ouvre ses portes à Laurier-Station

ÉCONOMIE. Fromagerie Victoria a ouvert, le 13 janvier dernier, son 18e établissement. Ce dernier a pignon sur rue à Laurier-Station, au 138, boulevard Laurier.