(Crédit photo : Gilles Boutin – Archives)

SPECTACLE. À partir du 25 juin, festivals et événements extérieurs pourront avoir lieu, mais devront respecter certaines conditions. Ils ne pourront pas accueillir plus de 2 500 personnes et elles devront être réparties en 10 zones séparées et autonomes. L’annonce de ce plan de déconfinement le 19 mai réjouit les organisateurs du Festival country de Lotbinière, mais ces derniers font preuve d’un optimisme prudent.

«On est content, mais il faudrait que les mesures aillent en diminuant pendant l’été pour qu’une fois en septembre on puisse opérer presque normalement, en gardant certaines mesures sanitaires», précise le cofondateur de l’événement, Guillaume Laflamme.

Rappelons que la sixième édition de l’événement devait se dérouler du 18 au 20 juin. Cependant, en mars dernier, devant l’incertitude entourant la situation sanitaire, l’organisation du Festival avait préféré le remettre au 24, 25 et 26 septembre prochains.

Ainsi, une prolongation des contraintes à l’automne complexifierait la tâche aux organisateurs du Festival country de Lotbinière, explique M. Laflamme. La mise en place et la surveillance des zones ne seraient pas simples.

«Dans un festival comme le nôtre, les gens sont festifs, ils veulent s’amuser et pourraient se regrouper autour des zones. […] Nous avons une belle programmation. Ça fait longtemps que les gens veulent voir Granger Smith et High Valley. On travaille pour que ça ait lieu.»

Guillaume Laflamme espère obtenir des précisions sur les conditions qui seront imposées aux événements automnaux d’ici la mi-juillet. Il leur faut du temps pour pouvoir s’ajuster, vendre des billets et prendre certaines décisions, rappelle-t-il.

Du même souffle M. Laflamme indique être en contact avec la direction régionale de la santé publique. «Ils sont conscients que nous avons des questions qui demeurent en suspens. On est optimiste, mais pas trop parce qu’au cours des mois précédents nous avons vu plusieurs revirements de situation comme dans le cas du contrat moral du temps des Fêtes.»

En fin de compte, l’objectif n’est pas de tenir une édition record ou d’accueillir plus de 10 000 spectateurs cette année. Guillaume Laflamme et ses partenaires souhaitent offrir un événement dans un contexte quasi normal, à la hauteur de ce qui a été présenté pendant les cinq dernières éditions.

Ils sont conscients que la COVID-19 sera encore en circulation à l’automne, mais ils espèrent que la vaccination sera suffisamment avancée et la situation relativement sous contrôle pour pouvoir accueillir au moins 3 000 spectateurs. De plus, cela leur permettrait de couvrir leurs frais et de ne pas engranger de pertes.

 

 

 

 

Les plus lus

Nouvelle distinction pour Josée Talbot

CULTURE. La photographe originaire de Saint-Apollinaire, Josée Talbot, s’est de nouveau distinguée parmi ses pairs. Elle a récemment reçu le titre de Maître des arts photographiques (MPA) des Photographes professionnels du Canada. Il lui a été présenté par le président de l’organisation, Ross Outerbridge, lors du gala virtuel de remise de prix de l’association, le 18 avril dernier.

COVID-19 : Québec présente son plan de déconfinement pour les festivals et événements

Caroline Proulx, ministre du Tourisme, et Nathalie Roy, ministre de la Culture et des Communications, ont dévoilé les mesures entourant le plan de déconfinement des festivals et événements estivaux de la province, le 19 mai.

La tournée Nomade s’arrêtera à Laurier-Station

SPECTACLES. Le 14 août prochain, à 13h30, la musique prendra toute la place dans les rues de Laurier-Station. Les citoyens de la municipalité pourront assister au spectacle mobile de la tournée Nomade.

Aide financière pour neuf projets culturels

CULTURE. La MRC de Lotbinière a confirmé, le 20 mai, l’octroi de 25 100 $ pour la concrétisation de neuf projets à caractère culturel dans la région.

Déconfinement des festivals : le Festival country de Lotbinière suit la situation de près

SPECTACLE. À partir du 25 juin, festivals et événements extérieurs pourront avoir lieu, mais devront respecter certaines conditions. Ils ne pourront pas accueillir plus de 2 500 personnes et elles devront être réparties en 10 zones séparées et autonomes. L’annonce de ce plan de déconfinement le 19 mai réjouit les organisateurs du Festival country de Lotbinière, mais ces derniers font preuve d’un o...

Une biographie pour Henri-Gustave Joly De Lotbinière

CULTURE. Plutôt connu pour sa contribution à la foresterie, Henri-Gustave Joly De Lotbinière a aussi connu une longue carrière politique. Protestant, né en France, il s’est opposé à la confédération qui a mené à la formation du Canada et a été brièvement premier ministre du Québec à la suite du coup d’État de 1878. C’est cette histoire peu banale que relate l’auteure Lucie Desrochers dans la biogr...