(Crédit photo : Gilles Boutin - Archives)

Caroline Proulx, ministre du Tourisme, et Nathalie Roy, ministre de la Culture et des Communications, ont dévoilé les mesures entourant le plan de déconfinement des festivals et événements estivaux de la province, le 19 mai.

Un auditoire de 250 personnes sera permis lors de spectacles extérieurs dans des lieux avec des places assises assignées d’avance à partir du 21 mai prochain. Les ciné-parcs pourront également accueillir jusqu’à 400 véhicules à compter de cette date.

Dès le 28 mai, ce sont les grandes salles de spectacles, les amphithéâtres, les stades intérieurs et les sites extérieurs avec places assises assignées d’avance qui pourront accueillir jusqu’à 2 500 personnes lors d’événements. Notons que l’auditoire devra être divisé en sections indépendantes ayant pour limite 250 personnes. Ajoutons que la distanciation physique de deux mètres entre les personnes ne résidant pas à la même adresse et le port du couvre-visage devront être maintenus, selon les règles en vigueur et le palier d’alerte. L’organisation devra assurer la surveillance du respect des mesures sanitaires avec l’embauche d’au moins un surveillant par section de 250 personnes assises.

Les festivals et autres événements extérieurs où les spectateurs sont debout ou sans place assise assignée pourront avoir lieu à partir du 25 juin. Jusqu’à un maximum de 2 500 personnes y sera autorisé. Tout site sera séparé en section pouvant accueillir 250 personnes maximum, chacune des sections sera délimitée par une barrière physique et un surveillant par 125 personnes devra s’assurer que les mesures sanitaires soient respectées. Encore une fois, le port du couvre-visage et la distanciation devront être respectés en fonction des règles en vigueur et du palier d’alerte de la région.

Les concessions alimentaires pourront être ouvertes sur les sites de ces événements, mais le service et la vente seront assurés par du personnel ambulant afin d’éviter les attroupements et les files d’attente.

Les plus lus

Nouvelle distinction pour Josée Talbot

CULTURE. La photographe originaire de Saint-Apollinaire, Josée Talbot, s’est de nouveau distinguée parmi ses pairs. Elle a récemment reçu le titre de Maître des arts photographiques (MPA) des Photographes professionnels du Canada. Il lui a été présenté par le président de l’organisation, Ross Outerbridge, lors du gala virtuel de remise de prix de l’association, le 18 avril dernier.

COVID-19 : Québec présente son plan de déconfinement pour les festivals et événements

Caroline Proulx, ministre du Tourisme, et Nathalie Roy, ministre de la Culture et des Communications, ont dévoilé les mesures entourant le plan de déconfinement des festivals et événements estivaux de la province, le 19 mai.

La tournée Nomade s’arrêtera à Laurier-Station

SPECTACLES. Le 14 août prochain, à 13h30, la musique prendra toute la place dans les rues de Laurier-Station. Les citoyens de la municipalité pourront assister au spectacle mobile de la tournée Nomade.

Aide financière pour neuf projets culturels

CULTURE. La MRC de Lotbinière a confirmé, le 20 mai, l’octroi de 25 100 $ pour la concrétisation de neuf projets à caractère culturel dans la région.

Déconfinement des festivals : le Festival country de Lotbinière suit la situation de près

SPECTACLE. À partir du 25 juin, festivals et événements extérieurs pourront avoir lieu, mais devront respecter certaines conditions. Ils ne pourront pas accueillir plus de 2 500 personnes et elles devront être réparties en 10 zones séparées et autonomes. L’annonce de ce plan de déconfinement le 19 mai réjouit les organisateurs du Festival country de Lotbinière, mais ces derniers font preuve d’un o...

Une biographie pour Henri-Gustave Joly De Lotbinière

CULTURE. Plutôt connu pour sa contribution à la foresterie, Henri-Gustave Joly De Lotbinière a aussi connu une longue carrière politique. Protestant, né en France, il s’est opposé à la confédération qui a mené à la formation du Canada et a été brièvement premier ministre du Québec à la suite du coup d’État de 1878. C’est cette histoire peu banale que relate l’auteure Lucie Desrochers dans la biogr...