Le préfet sortant, Normand Côté, en compagnie du nouveau préfet de la MRC de Lotbinière, Daniel Turcotte. Photo : Mélanie Labrecque

POLITIQUE. Les maires de la MRC de Lotbinière ont profité de leur assemblée mensuelle du 23 novembre pour procéder à l’élection d’un nouveau préfet. C’est le maire de Val-Alain, Daniel Turcotte, qui a été élu par acclamation.

«Merci pour votre confiance. Je serai à la hauteur, j’en suis convaincu. Ce sera de beaux défis à relever et nous allons poursuivre le développement de la MRC pour l’amener plus loin encore pour qu’elle puisse garder ses lettres de noblesse», a souligné le nouveau préfet après sa nomination.

Par ailleurs, le maire de Joly, Bernard Fortier, a été reconduit à son poste de préfet suppléant. Lui aussi a été élu par acclamation.

Normand Côté a cédé son siège

La rencontre du 23 novembre était aussi la première à laquelle assistait le maire de Saint-Flavien et préfet sortant, Normand Côté, depuis qu’il avait annoncé sa candidature à l’élection provinciale du 3 octobre dernier.

M. Côté a profité des deux derniers mois pour réfléchir à son avenir politique. S’il reste à la mairie de Saint-Flavien, il a décidé de quitter la préfecture de la MRC de Lotbinière.

Plusieurs raisons expliquent le choix de celui qui a été préfet pendant six ans. Premièrement, puisqu’il s’est présenté sous la bannière libérale et a été défait, il ne souhaitait pas laisser l’impression que chacune des décisions de la MRC était teintée par ses convictions politiques ou d’hypothétiques différends avec la députée de Lotbinière-Frontenac, Isabelle Lecours.

«J’ai pris cette décision par souci de transparence, pour le bien de la MRC. Je crois que c’était la meilleure décision à prendre», a-t-il confié.

Par ailleurs, M. Côté s’est aussi laissé guidé par le désir de prendre plus de temps pour lui et sa famille après 20 ans d’implication politique. Il rappelle que les fonctions d’élus sont très prenantes, le soir et les fins de semaine. «C’était le bon temps [de partir].» Enfin, il avait également le désir de relever de nouveaux défis.

L’ancien préfet est fier de la création du département de développement économique de la MRC de Lotbinière qui a poursuivi le travail du défunt Centre local de développement (CLD) ainsi que de l’aide accordée à la Maison de la famille.

 

 

 

Les plus lus

Saint-Patrice-de-Beaurivage se mobilise pour son avenir

DÉVELOPPEMENT. Le 26 février dernier, près d’une centaine de résidents et de représentants d’entreprises de Saint-Patrice-de-Beaurivage se sont réunis pour discuter de l’avenir de la municipalité lotbiniéroise.

Les conservateurs veulent aider les petites municipalités

L’association du Parti conservateur du Québec (PCQ) de Lotbinière-Frontenac a fait une sortie, le 7 mars, afin d’afficher son soutien aux petites municipalités de la circonscription. Selon le groupe, un investissement dans la lutte contre la dévitalisation et un appui aux municipalités sont nécessaires afin de contrer le phénomène qui frappe de plus en plus de municipalités du comté.

Le conseil des maires en bref

MUNICIPALITÉS. Les maires de Lotbinière se sont réunis pour la séance mensuelle du conseil des maires le 8 mars dernier, à Laurier-Station. Voici un résumé des décisions importantes qui ont été prises par les premiers citoyens lors de cette rencontre.