(Crédit photo: Capture d'écran)

POLITIQUE. Accompagné du ministre de la Santé et des Services sociaux, Christian Dubé, du ministre de l'Éducation, Jean-François Roberge, et du directeur national de la Santé publique par intérim, Dr Luc Boileau, le premier ministre du Québec, François Legault, a confirmé, cet après-midi, le retour en classe des élèves pour le 17 janvier ainsi que la fin du couvre-feu.

Un plan de contingence prévoyant la marche à suivre a été prévu afin d’assurer un retour en classe sécuritaire. Entre autres, les élèves devront porter le masque en tout temps. Des tests de dépistage rapide seront disponibles à l’école pour ceux qui développeraient des symptômes de la COVID-19 pendant la journée. De plus, plus de sept millions de tests de dépistage rapide seront distribués aux jeunes du primaire en janvier et en février, a confirmé le ministre de l’Éducation.

Par ailleurs, Jean-François Roberge ajoute que les écoles pourront se tourner vers les banques de remplaçants pour pallier leurs besoins en cas d'absence d'un enseignant. Les centres de services scolaires pourront affecter du personnel professionnel à d'autres tâches. Dans de rares cas, les fermetures de classe seront envisagées de même que le recours à des parents pour surveiller les élèves.

«On ne va pas vers un délestage. On rouvre les écoles. Ce ne sera pas parfait. Le réseau scolaire va faire au mieux avec les outils supplémentaires qu’on lui a donné. On n’est pas au moment où il faut parler de bris de services. La fermeture des classes serait faite en dernier recours», a affirmé M. Roberge.

À ceux qui s’inquiètent que les écoles deviennent des foyers de propagation, le ministre Roberge rappelle que la situation dans les écoles est le reflet de ce qui se passe dans la communauté et que certaines écoles devront composer avec des éclosions dans leurs murs.

Le pic est passé

De son côté, le directeur national de la santé publique par intérim, le Dr Luc Boileau, rappelle qu’Omicron est différent de Delta. Il est peut-être plus contagieux, mais beaucoup moins virulent. De plus, ajoute-t-il, le fort taux de vaccination des Québécois a évité de nombreuses hospitalisations et plusieurs décès pendant les dernières semaines.

«Malgré le fait qu’on ne teste pas de la même façon, il reste que le nombre d’infections se stabilise. Selon les experts, on a atteint, il y a quelques jours, un pic. Ce qu’ils nous disent, c’est qu’on peut s’attendre, dans les prochains jours au pic du nombre d’hospitalisations», a ajouté le premier ministre du Québec, François Legault.

Par conséquent, il a confirmé la levée du couvre-feu le 17 janvier. De plus, il n’a pas renouvelé la fermeture des commerces le dimanche. Quant au passeport vaccinal, afin de retirer un poids sur les épaules des petits commerçants, il sera obligatoire à partir du 24 janvier dans les commerces de 1 500 m2 et plus, sauf pour les épiceries et les pharmacies. François Legault espère également pouvoir annoncer prochainement la réouverture des commerces non essentiels.

Le premier ministre a aussi apporté des précisions quant à la cotisation qui sera demandée aux personnes non vaccinées. «L’intention, ce n’est pas de faire mal aux personnes qui sont mal prises, aux itinérants, à ceux qui ont des problèmes de santé mentale. Nous visons ceux qui choisissent de ne pas se faire vacciner.»

 

 

Les plus lus

Louise Marchand portera les couleurs du Parti québécois

POLITIQUE. Après avoir travaillé aux campagnes d’Annie Thériault et Guy Saint-Pierre, la militante de longue date du Parti québécois (PQ), Louise Marchand, a finalement décidé de faire le saut. Elle sera la candidate du PQ dans Lotbinière-Frontenac en prévision des prochaines élections provinciales.

Christine Gilbert portera les couleurs de QS dans Lotbinière-Frontenac

POLITIQUE. Le 17 juin dernier, Québec solidaire a procédé à l’investiture de sa candidate dans Lotbinière-Frontenac. Christine Gilbert a été choisie pour porter les couleurs de la formation politique en prévision des prochaines élections provinciales, le 3 octobre.

Le conseil des maires en bref

POLITIQUE. Les maires de la MRC de Lotbinière se sont rassemblé le 13 juillet, à Saint-Sylvestre, pour leur rencontre mensuelle, la dernière avant les vacances. Voici quelques points inscrits à l’ordre du jour qui ont retenu l’attention.

Carte électorale fédérale : la MRC de Lotbinière scindée en deux

POLITIQUE. Le 29 juillet dernier, la Commission de délimitation des circonscriptions électorales fédérales pour le Québec a rendu publique sa proposition de refonte de la carte électorale. Dans cet exercice, la circonscription de Lévis-Lotbinière, occupée par le conservateur Jacques Gourde, a été redessinée et amputée d’une partie de la MRC de Lotbinière.

Christian Gauthier défendra les couleurs conservatrices

POLITIQUE. Le Parti conservateur du Québec a présenté, le 26 juillet, le candidat qui sollicitera l’appui des électeurs pour le poste de député de la circonscription de Lotbinière-Frontenac le 3 octobre prochain. Il s’agit de Christian Gauthier, l’actuel président et fondateur de l’association de circonscription du parti.

La cheffe du PLQ en visite dans la MRC de Lotbinière

POLITIQUE. La cheffe du Parti libéral du Québec (PLQ), Dominique Anglade, était en visite dans la MRC de Lotbinière le 28 juillet dernier. Accompagnée de son candidat pour les prochaines élections dans Lotbinière-Frontenac, Normand Côté, elle est allée à la rencontre de citoyens et d’entreprises de la région.