Crédit photo : Courtoisie - Archives

POLITIQUE. Le candidat du Bloc québécois dans Lévis-Lotbinière, Samuel Lamarche, croit qu’une véritable vague déferlera en faveur de son parti au Québec à la suite de la controverse provoqué par le débat anglophone du 9 septembre.

Par Érick Deschênes - Collaboration spéciale

Rappelons que lors de la joute oratoire opposant les chefs des partis présents à la Chambre des communes, la modératrice du débat a accusé le chef du Bloc, Yves-François Blanchet, de soutenir des «lois discriminatoires» sur la laïcité et la langue et de nier que le Québec a un «problème de racisme».

Au lendemain du débat, le premier ministre du Québec, François Legault, a fait une sortie pour demander des excuses de la part du consortium de médias anglophones qui ont organisé le débat ainsi que de la modératrice, à la suite de cette «attaque contre le Québec».

Pour Samuel Lamarche, toute cette saga souligne la pertinence de la présence de son parti à la Chambre des communes et que les Québécois l’ont de nouveau réalisé au cours des derniers jours.

«On a vu au débat anglophone tout le mépris et l’institutionnalisation de la bien-pensance des partis fédéralistes. Plusieurs institutions canadiennes ont profité du débat pour jeter la nation québécoise sous l’autobus. Seul Yves-François Blanchet a répliqué et il d’ailleurs été remercié par François Legault pour avoir défendu la nation québécoise. Et après que les propos de la modératrice ont heurté les Québécois, tous les autres chefs ont réagi, uniquement en français, pour les déplorer. Et le lendemain, le NPD et les libéraux continuaient de s’attaquer à la loi sur la laïcité», a martelé M. Lamarche, lors d’une entrevue téléphonique le 13 septembre.

Estimant que le Québec entre dans «une nouvelle ère», la colère suscitée par la question de la modératrice du débat anglophone ne profitera pas au Parti conservateur du Canada, selon Samuel Lamarche. Avant la joute oratoire controversée, François Legault avait partagé son souhait de voir un gouvernement conservateur minoritaire prendre les rênes du Canada au lendemain du 20 septembre.

«La réaction est très forte sur le terrain. Plusieurs citoyens de Lévis-Lotbinière m’ont dit qu’ils se sentaient insultés. Même des fédéralistes se rendent compte que les élites canadiennes les méprisent. Je suis convaincu qu’il y aura une manifestation (de colère) aux urnes. Pour que le prochain gouvernement canadien soit minoritaire, ça prend un Bloc fort. Et je tiens à rappeler qu’Erin O’Toole a également été muet lors du débat à la suite des propos de la modératrice. Il n’a sorti qu’une vidéo léchée le lendemaind, uniquement en français. Les partis fédéralistes tiennent toujours un double discours, un au Québec et un complètement différent ailleurs au Canada», a conclu M. Lamarche.

Les plus lus

Samuel Boudreault sollicite un premier mandat de maire

POLITIQUE. Samuel Boudreault a été désigné maire de Saint-Patrice-de-Beaurivage en avril dernier à la suite du départ de Nicole Viel-Noonan. Il a décidé de tenter sa chance lors des élections municipales à venir et confirme qu’il pose officiellement sa candidature pour être élu maire de la municipalité le 3 novembre prochain.

Élections municipales : plusieurs maires élus par acclamation

POLITIQUE. La période de mise en candidature pour les élections municipales a pris fin le 1er octobre. Si certains candidats à la mairie ont été élus par acclamation, d’autres en revanche devront faire campagne pour se faire choisir par la population de leur municipalité. De plus, une municipalité n’a reçu aucune candidature pour le poste de maire.

Jacques Gourde réélu dans Lévis-Lotbinière

POLITIQUE. Les citoyens de Lévis-Lotbinière ont renouvelé leur confiance envers Jacques Gourde. Lors du scrutin tenu hier, ils ont été 32 228 électeurs à voter pour le candidat du Parti conservateur. Le député sortant a ainsi récolté 51,8 % des votes des quelque 91 618 électeurs inscrits, soit 32 228. Il s’agit d’une avance de 18 767 votes sur son plus proche adversaire, Samuel Lamarche du Bloc qu...

Pour Sainte-Croix présente ses priorités électorales

POLITIQUE. Le parti Pour Sainte-Croix a présenté, le 21 septembre, sa liste de priorités en prévision des élections municipales du 7 novembre prochain.

Vision Laurier-Station veut dynamiser Laurier-Station

POLITIQUE. Conseillère sortante à Laurier-Station, Huguette Charest a décidé de briguer le poste de mairesse de la municipalité. Cette dernière ne se présente pas seule et avec L’Équipe Vision Laurier-Station elle souhaite dynamiser la municipalité.

L'élection fédérale minute par minute

Après 36 jours de campagne électorale, les Canadiens sont appelés aujourd'hui aux urnes afin d'élire les 338 députés qui constitueront la prochaine législature à la Chambre des communes. Comme à son habitude, le Peuple Lotbinière vous propose sa couverture minute par minute du jour du scrutin, autant dans Lévis-Lotbinière que dans le reste du pays.

La campagne électorale municipale est déclenchée

POLITIQUE. Depuis le 17 septembre, la campagne électorale municipale est en cours dans toutes les municipalités du Québec, en vue du jour du scrutin fixé au 7 novembre prochain.

Soins de santé : annonce gouvernementale jeudi

SANTÉ. Lors d'une mêlée de presse à l'Assemblée nationale, le ministre de la Santé et des Services sociaux, Christian Dubé, a indiqué mardi qu'il fera une annonce jeudi avec le premier ministre du Québec, François Legault, afin de s'attaquer à la pénurie de main-d'œuvre dans le réseau de la santé.

Jean Bergeron sollicitera un nouveau mandat

POLITIQUE. La Municipalité de Lotbinière s’est retrouvée dans une situation inusitée le 1er octobre dernier, à 16h31. Personne ne s’était manifesté pour solliciter le poste de maire ainsi que cinq des six sièges de conseillers. Quelques jours après la fin de la période de mise en candidature, le maire sortant, Jean Bergeron, a confirmé qu’il briguerait de nouveau la fonction de maire lorsque le pr...

Le conseil des maires en bref

POLITIQUE. Les maires de la MRC de Lotbinière se sont réunis le 13 octobre à Sainte-Agathe-de-Lotbinière à l’occasion de leur rencontre mensuelle. Voici quelques-uns des points à l’ordre du jour qui ont retenu l’attention.