Si la région est alors en zone jaune, les jeunes pourront notamment s'affronter lors d'une partie de soccer à partir du 11 juin. Crédit photo : Gilles Boutin - Archives

SPORT. La ministre responsable des sports et des loisirs organisés au Québec, Isabelle Charest, a rencontré les journalistes jeudi après-midi afin de préciser les directives de la Santé publique en ce qui a trait à la pratique de plusieurs activités sportives et récréatives pendant la période estivale.

Par Érick Deschênes - Collaboration spéciale

«La pandémie nous a fait prendre encore plus conscience de l'importance des sports et des loisirs dans nos vies. Je vous invite tous à poursuivre vos efforts et à demeurer prudents. Si la situation se présente comme prévu et que nous poursuivons les efforts de vaccination, le plan présenté aujourd'hui pourra se réaliser partout au Québec. Il nous reste encore quelques semaines d'ajustements et de patience. Nous sommes près du but!», s'est réjouie Mme Charest, lors d'une conférence de presse à Montréal.

Activités extérieures

D'abord, les sports et loisirs supervisés seront permis à l'extérieur en groupes de 25 personnes au maximum dès le 11 juin, dans les régions jaunes (palier préalerte). Concrètement, il sera permis dans ces zones de pratiquer des sports avec contacts brefs, comme le soccer, le baseball ou le volleyball, et d'organiser des parties et des activités de ligue.

Par la suite, à partir du 25 juin, il sera possible d'organiser des tournois et des compétitions pour tous les paliers d'alerte. Ces événements devront se tenir à l'extérieur et il sera permis d'accueillir des spectateurs, conformément aux mesures concernant les rassemblements extérieurs dans un lieu public. La ministre Isabelle Charest a indiqué que 50 spectateurs pourront alors assister aux parties, en respectant les mesures sanitaires.

De plus, des événements de plus grande envergure pourront aussi se tenir partout au Québec. Selon la taille des estrades accueillant ces activités, les événements autorisés pourraient accueillir jusqu'à 2 500 spectateurs. 

Dans les régions situées en zone verte (palier de vigilance), les activités sportives seront permises à l'extérieur en groupes de 50 personnes au maximum.

En zone rouge (palier d'alerte maximale) et orange (palier d'alerte), des activités, comme le tennis ou le golf, demeurent permises sans contact. Les participants à ces activités doivent respecter en tout temps la distanciation physique.

Activités intérieures

La reprise progressive des activités sportives et récréatives intérieures suivra pour sa part les consignes établies en lien avec les paliers d'alerte.

Rappelons que la majorité des installations sportives, incluant les gyms, pourront rouvrir leurs portes lorsqu'une région passera en zone orange. En portant le masque en tout temps, les personnes intéressées pourront pratiquer des activités seul, à deux ou entre occupants d'une même résidence.

Les entraînements intérieurs en groupes de 12 personnes au maximum ne sera autorisé que dans les régions en zone jaune. Les parties, activités de ligues, compétitions et tournois ne pourront être présentés qu'en zone verte, et ce, pour un groupe de 25 personnes au maximum. Par exemple, des combats sportifs ne pourront être présentés dans une région que si elle est en zone verte.

Notons que ce soit pour les activités extérieures ou intérieures, les associations et les fédérations devront nommer des responsables qui s'assureront des différentes règles sanitaires qui seront alors en vigueur.

Retour à la normalité cet automne?

En plus de présenter les détails de la reprise de plusieurs activités sportives dans la province, Isabelle Charest et Dr Éric Litvak, conseiller médical stratégique adjoint à la direction nationale de santé publique, ont dû répondre à plusieurs questions quant à une reprise régulière des activités sportives à l'automne.

Les deux dirigeants ont alors partagé leur optimisme de voir un «certain retour à la normalité» en septembre, si le Québec atteint au moins une couverture vaccinale de 75 %.

«On espère que les Québécois iront se faire administrer leur deuxième dose du vaccin contre la COVID-19 cet été. On doit avoir une couverture vaccinale assez élevée avant de revoir un retour à la normalité dans le sport, notamment dans le contexte des variants», a notamment expliqué Dr Litvak.

Les plus lus

La forêt à l’honneur

SOCIÉTÉ. Les forêts de la région de Québec et de Chaudière-Appalaches seront mises en valeur lors de la première édition du FestiForêt. L’activité organisée par l’Association forestière des deux rives (AF2R) dans le cadre du mois de l’arbre se déroulera du 21 au 30 mai.

Les Québécois pourront renouer avec plusieurs loisirs en juin

SPORT. La ministre responsable des sports et des loisirs organisés au Québec, Isabelle Charest, a rencontré les journalistes jeudi après-midi afin de préciser les directives de la Santé publique en ce qui a trait à la pratique de plusieurs activités sportives et récréatives pendant la période estivale.

La tire de tracteur aura lieu

DIVERTISSEMENT. Après une période d’incertitude liée aux règles de la Santé publique, les organisateurs de la tire de tracteurs de Saint-Agapit ont confirmé le retour de l’événement cet été. Après une pause l’été dernier en raison de la COVID-19, l’événement sera de retour sur les terrains de l’Expo de Saint-Agapit les 2 et 3 juillet, à 18h30.